VMware de loin la plus grande société du marché de la virtualisation de serveurs

Plus de trois quarts de tous les sites professionnels de 50 collaborateurs ou plus utilisent la virtualisation de serveurs. La solution la plus employée dans ce domaine est VMware (75 %). Vient ensuite Microsoft avec 17 % et Citrix, avec environ 7 % des solutions inventarisées. L’année dernière, la part de VMware a augmenté d’environ 2,5 %, tandis que celle de Citrix est restée plus ou moins stable. C’est ce qu’il ressort d’une analyse menée par Computer Profile auprès de quelque 6200 interrogés que l’infrastructure utilisée, responsables du secteur IT des sites professionnels de 50 collaborateurs ou plus.

Une virtualisation stable des serveurs

Les différences entre les segments de marché distincts sont relativement limitées. Citrix semble connaître sa plus haute position dans le domaine public, et Microsoft seulement auprès des entreprises du segment « Medium sized businesses » (de 50 à 250 collaborateurs aux Pays-Bas).

Parmi les pouvoirs publics, l’on utilise principalement le logiciel pour la virtualisation de serveurs, à savoir sur 94 % des sites environ. Vient ensuite la santé publique et l’enseignement, avec respectivement 87 % et 83 %. C’est dans le secteur du transport que l’utilisation est la plus faible, deux tiers des sites déclarent utiliser la virtualisation des serveurs.

La virtualisation des postes de travail ne cesse d’augmenter

L’utilisation de postes de travail virtuels a connu une croissance raide ces cinq dernières années, qui semble se ralentir aujourd’hui. En 2013, seuls 10 % déclaraient posséder des solutions de virtualisation des postes de travail. En 2015, ce chiffre avait déjà doublé. En 2017, il a de nouveau augmenté pour couvrir près d’un quart des sites. Dans plusieurs segments, l’utilisation a été doublée, voire triplée. On observe les croissances les plus rapides dans les domaines des administrations publiques et des sites professionnels de services financiers.

Par ailleurs, la segmentation en classes d’employés permet d’observer une augmentation claire sur toute la ligne dans l’utilisation des postes de travail virtuels. La pénétration est la plus grande dans les organisations plus vastes. Ainsi, la pénétration de l’utilisation de postes de travail virtuels dans les entreprises de 200 à 500 employés affiche environ 30 % (tandis qu’elle était encore de 20 % environ en 2014), environ 41 % dans les entreprises de 500 à 1000 employés et 40 % dans les entreprises de plus de 1000 employés. Pour les moins grands sites de 50 à 100 employés, l’utilisation est actuellement encore la plus basse, avec environ 16 % des sites. Dans le segment restant, avec 100 à 200 employés, l’utilisation affiche 23 %.

Si la virtualisation des serveurs par VMware constitue la principale solution, c’est à Citrix que l’on confie la virtualisation des postes de travail. Plus de 6 solutions inventarisées sur 10 pour la virtualisation des postes de travail concernent une application Citrix. C’est dans les sites de multinationales que Citrix possède la part install base la plus solide, avec plus de 70 %. Avec ses 36 %, VMware est relativement souvent employé dans les institutions du secteur public. Microsoft, numéro trois dans tous les secteurs, affiche un bon 12 %, principalement dans les medium sized businesses (de 50 à 250 collaborateurs).

Solutions de virtualisation overall

Sur l’ensemble de la ligne, on observe une tendance à la hausse pour les trois solutions de virtualisation de notre base de données ces dernières années. Un tiers des sites interrogés déclare utiliser une application de solutions de virtualisation. Par exemple, l’utilisation d’une application de solutions de virtualisation comme Citrix Xenapp et Microsoft App-V. L’utilisation de postes de travail virtuels concerne près d’un quart des sites utilisés. Les plus grandes parts de virtualisation sont observées dans la virtualisation de serveurs. Plus de trois quarts déclarent utiliser des solutions telles que VMware EXSX(I) ou Microsoft Hyper-V.